sntf-onf.fr
A- en-tête
B- corps de la page

Bois Verts n°61 - juin 2015

 accueil  >  Bois Verts  > n°61 page mise à jour le 01/09/2015

 Aller directement au sommaire de ce Bois Verts 

Éditorial

image couverture du Bois Verts n°61 La France est figée dans un climat social très difficile avec des indicateurs toujours en très forte hausse : le chômage ; la pauvreté et le fossé entre des citoyens de plus en plus riches et tous les autres ; les licenciements qui, eux, tournent à plein régime malgré les milliards accordés aux entreprises.

La réforme territoriale est en route. Elle impacte directement tous les fonctionnaires territoriaux mais également tout le pan de la fonction publique hospitalière et celui de l’État. Les Préfets de région nommés préfigurateurs en profitent en effet pour orchestrer de nouvelles réductions de services sous l'appellation "concentration pour une meilleure efficacité".

Il nous a été expliqué que l'ONF échapperait à la réorganisation administrative de la France. Toutefois, lorsqu'on voit les impacts sur l'ensemble des services de l’État, il est difficile de ne pas en douter !

Il est également difficile de croire les politiques sur les engagements à tenir pour le prochain Contrat Etat-ONF 2016-2020 ! La versatilité est reine sous les contraintes budgétaires !

la Valeur de nos missions, de notre rôle, de l’importance de la forêt -publique de surcroît- dans le paysage patrimonial français ne semble pas faire le poids face aux 50 M€ d'économie imposés aujourd'hui par Bercy !

Alors même que les alertes ont été multipliées pour justifier de la situation interne de l'ONF, la grande restructuration appelée SDO continue. Elle applique au passage le futur "ex-contrat" quinquennal (COP 2012-2016-2015) en matière de réduction des effectifs. Ils touchent aussi bien le soutien administratif que technique, les Ouvriers Forestiers et le maillage territorial !

Nous continuons à défendre les études de charges de travail qui impacteront tous les services et tous les collègues qui subiront ces restructurations et/ou suppressions de postes !

Car aujourd'hui, elles sont devenues le seul fait comptabilisable et opposable aux décisions.

Car aujourd'hui, elles obligent les responsables à prendre et assumer des décisions.

L'Inspection du travail (DIRECCTE) d'Alsace a rappelé à "l'ONF-employeur" ses obligations et les devoirs d'accompagnement dans une telle situation ! Nous constatons que le travail n’est toujours pas fait comme il se doit. Les études d'impact restent générales et sommaires. L'opportunisme est toujours de mise !

Pourtant, il s'agit de la bonne santé de l'ONF, par un fonctionnement clair et limpide (le « qui fait quoi »).

Mais il s'agit avant tout de la santé et des conditions de travail de chaque personnel de l'ONF  !

Si l'on souhaite une gestion durable des forêts publiques, il est primordial d'assurer à l'ONF un avenir pérenne. Il est par conséquent nécessaire de préserver durablement la santé de tous ses personnels au travail.

Laurent DELANNOY
Secrétaire Général du SNTF-FO

Sommaire

Les liens ci-dessous vous permettent d'accéder à un article ou au Bois Verts complet (ouverture d'un fichier au format PDF dans une nouvelle fenêtre).

  • LA FORÊT ANTICIPEE
    « quels investissements, pour quelles forêts publiques demain ? »
    retour de colloque

A bientôt.

D- pied de page