sntf-onf.fr
A- en-tête
B- corps de la page

Projet du SNTF-FO pour l'ONF :
LA GESTION FORESTIERE

 accueil  >  Projet SNTF-FO  > la gestion forestière page mise à jour le 15/03/2017

Héritée d'une culture forestière très ancienne et d'une spécialisation professionnelle très tôt mise en place, l'ONF regroupe une somme de connaissances forestières, de savoir-faire et d'expériences, unique dans notre pays, enviée en Europe mais insuffisamment reconnue.

La mondialisation et la libéralisation des marchés ont impacté la filière bois. La vulnérabilité budgétaire de l'ONF fragilise la gestion à long terme des forêts publiques, cela est perçu comme un risque grave par les personnels de l'établissement (sondage SNTF-FO – 2010).

Pourtant, les personnels de l'ONF sont reconnus invariablement pour leur niveau d'expertise technique forestière. En outre, seule la structure ONF permet aujourd'hui d'entretenir les connaissances techniques et leur développement dans la problématique spécifique des forêts publiques. La transmission de ces connaissances est cependant menacée des suites des mesures d'économie budgétaire et de réductions des effectifs !

« L'état boisé », dans son sens simple, n’est plus menacé aujourd'hui en France si la destination du sol n'est pas modifiée !

Toutefois, l'action humaine dans ces boisements permet de diversifier et d'améliorer les ressources forestières d'un peuplement, de répondre à ses enjeux tout en conciliant ses nombreuses fonctions. Sans elle, la multifonctionnalité des forêts ne pourrait être assumée !

La forêt publique aujourd'hui revêt un rôle multifonctionnel qu'elle peut assumer malgré son morcellement, mais difficilement sans l'expérience et le savoir-faire du forestier.

Les forêts publiques (uniquement 25 % des forêts françaises) alimentent à plus de 40 % en volumes la filière bois nationale et surtout produisent les 2/3 en volume des bois de fortes valeurs. Malgré cela, l'ONF parvient à conserver la biodiversité forestière dans les forêts qu'il gère.

Pour le SNTF-FO, il n'existe pas un mode de gestion forestière unique et universel, mais bien une multitude de traitements possibles à adapter aux enjeux propres et locaux de la forêt ou du massif forestier !

Les erreurs de gestion sont possibles. Elles ont existé et elles existent (et pas uniquement le fait du forestier !). A nos yeux, l'erreur est humaine, il faut juste savoir la reconnaître. Elle fait partie de l'apprentissage et un échec constitue avant tout un résultat !

Le SNTF-FO défend les intérêts que l'ONF a de maintenir des groupes de recherche et de développement en interne, car les écosystèmes forestiers, y compris métropolitains, demeurent encore aujourd'hui des domaines méconnus !

L'équipe du SNTF-FO

D- pied de page