sntf-onf.fr
A- en-tête
B- corps de la page

Projet du SNTF-UNSA pour l'ONF :
LES PARCOURS PROFESSIONNELS

 accueil  >  Projet SNTF-UNSA  > les parcours professionnels page mise à jour le 13/07/2018

Le SNTF-UNSA a toujours revendiqué plus de transparence, de reconnaissance et d'équité dans les parcours professionnels de tous les personnels à l'ONF.

Nous constatons que l'ONF développe depuis plusieurs décennies une stratégie d’entreprise qui se heurte de plus en plus souvent avec des règles imposées par la Fonction Publique. Cette orientation doit cesser pour régler les écueils réguliers auxquels sont confrontés la Direction des Ressources Humaines et les personnels. De plus, les contraintes législatives générales imposées à l'ONF par les Ministères doivent s'assouplir pour tenir compte de sa spécificité (EPIC dérogatoire, logement NAS, …) et de sa situation (recrutement de salariés de droit privé hors personnels OF en lieu et place de fonctionnaires, …).

Le SNTF-UNSA s’oppose à la mise en place de jurys de sélection pour les recrutements et les mobilités, qui viendront petit à petit se substituer aux règles de la Fonction Publique et des instances réglementaires (CAPC, CPS et CCP). Nous refusons toujours l'opacité et le clientélisme, même déguisé, au sein d'un Établissement comme l'ONF !

Le SNTF-UNSA a demandé que pour réellement mettre en œuvre une Gestion Prévisionnelle des Ressources Humaines (GPRH) à l'ONF, soit enfin mis en place des outils adaptés permettant l'établissement de véritables bases de données des personnels complètes, ergonomiques et fusionnelles, la généralisation et l’actualisation systématique des fiches de poste, la mise en appel à candidature systématique de tous les postes vacants, la diffusion générale des règles de gestion des personnels (mobilités, conditions de départ en retraite, etc.).

Cette GPRH deviendrait un facteur positif pour éviter par exemple les pertes de connaissances techniques et en savoir-faire du fait des nombreux départs à la retraite à venir dans l’Établissement. Un tuilage sur le poste pourrait alors être envisagé comme nous l'avons suggéré.

C'est pourquoi le SNTF-UNSA s'investit dans les groupes de travail qui construisent petit à petit cette GPRH si importante aujourd'hui.

Nous avons salué la généralisation des dispositifs de recours à des apprentis, tant dans le secteur privé (OF) que dans celui du public, car cela facilite la transmission des expériences tout en préparant des futurs recrutements compétents. Toutefois, nous avons exigé que les apprentis recrutés ne soient pas placés sur des postes organisés (notamment vacants !) et que les services les accueillant soient en mesure de les accompagner dans de bonnes conditions (charges de travail, effectifs complets) car leur encadrement nécessite à la fois du temps et du travail supplémentaire pour toute l'équipe. Enfin, nous avons demandé à ce qu'ils soient prioritairement recrutés sur les postes d'ouvriers forestiers pour les salariés de droit privé s'ils ont donné toute satisfaction, et qu'ils soient convenablement préparés pour passer les concours d'entrée dans la fonction publique !

Entrer à l'ONF, c'est choisir un travail épanouissant et valorisant. C'est également avoir une perspective de choisir son déroulement de carrière.

Aucun collègue ne doit être enfermé dans un cursus, il est au contraire enrichissant de passer d'une UT à un service aménagement ou inversement...Des parcours diversifiés sont une chance. A trop spécialiser le travail, on le tue.

La diversité des fonctions doit être considérée comme une chance pour l'ONF.

De même, la pluralité interne de l’Établissement doit être vue comme un atout et non une contrainte. Les cloisonnements mis en place doivent être abolis et des connexions complémentaires (passerelles) doivent être établies pour harmoniser l'ensemble des parcours professionnels auxquels tout le monde a droit.

L'équipe du SNTF-UNSA

D- pied de page